C’est un drôle de film centré sur le personnage d’un hors-la-loi devenu shériff, mais seulement en façade et en attendant de pouvoir s’offrir un mauvais coup de plus. En fait, on tourne moins autour de ce mec moyennement crédible (incarné par Vaughn Monroe, sorte de Luis Mariano yankee, qui joue comme un branque et balance plusieurs goualantes dispensables au fil des événements) que d’un toubib-prêcheur infiniment plus intéressant, psychologiquement parlant, d’autant qu’il est servi par l’excellent Walter Brennan — que vous avez croisé dans Red River, Le Port de l’angoisse, La Poursuite infernale, The Far Country, Ciel Rouge ou des tas d’autres trucs de bonne tenue. Avec en prime la petite Ella Raines de Tall in the Saddle, une généreuse rafale de Technicolor et une fin paisiblement prévisible, vous n’avez plus qu’à regarder la vérité en face : c’est pas plus mal que si c’était pire.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s