Avant Le Pigeon (1958), la comédie existait évidemment dans le cinéma italien. Mais avec ce film de Mario Monicelli, une étape est franchie. Parce qu’[il] atteint un point d’équilibre parfait entre le néoréalisme et le comique (…) Le côté néo-réaliste, c’est celui qui décrit la réalité de la société italienne des bidonvilles, des taudis et des premières barres de HLM qui se construisent sur des terrains vagues autour des grandes villes : ceux qui y vivent sont pauvres, prêts à tout pour gagner le moindre argent (la délinquance, le vol, le cambriolage, etc.). Les personnages (c’est un film choral) sont des sales gosses sans aucun respect pour la loi, qui se « débrouillent » : mais ils ne commettent que de minables larcins. Depuis la fin de fascisme et de la Seconde guerre mondiale, le pays se relève progressivement, mais le boom n’est pas encore au rendez-vous, alors les pauvre se débrouillent comme ils peuvent. Comme ceux qu’on décrit ici sont quand même des bras cassés, tout ce qu’il font se termine toujours un peu en eau de boudin. Et c’est évidemment ce qui nous fait rire. On pourrait bien évidemment se dire que ce n’est pas drôle de se moquer des faibles, que c’est facile. Mais c’est le miracle des meilleures comédies à l’italienne. La mise en scène Monicelli ne se départit jamais d’une vraie et profonde tendresse pour ses personnages (…) Monicelli et ses scénaristes les aiment, ces pauvres hères maladroits, ça crève l’écran, et c’est ce qui fait que Le Pigeon peut continuer à se voir, à se revoir à l’infini : il réchauffe le coeur en même temps qu’il le transperce. Jean-Baptiste Morain 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s