Durant des décennies, l’histoire des manuscrits volés à Louis-Ferdinand Céline a fait figure, pour certains, de pure affabulation. L’écrivain misanthrope et antisémite avait eu beau, après la guerre, geindre, éructer, citer les noms de ceux qui avaient visité son appartement à la Libération, tandis qu’il prenait précipitamment la fuite avec sa femme Lucette et le chat Bébert, il n’était tout de même pas le dernier quand il s’agissait de raconter à peu près tout et son contraire. Pour beaucoup de céliniens, pourtant, il y avait là une sorte de Saint-Graal que les années qui passaient renvoyaient peu à peu et irrémédiablement au mythe. Et voilà qu’en 2019, au moment où disparaissait, à 107 ans, la veuve de l’écrivain, les manuscrits en question refaisaient surface de la plus extravagante manière, au milieu d’un imbroglio qui a épaissi le mystère au lieu de l’éclaircir (…) Un mystérieux inconnu les aurait remis en 2006 à Jean-Pierre Thibaudat, ancien journaliste à Libération, avec une condition : ne pas les rendre publics du vivant de la veuve. Le dépositaire tint parole – les ayants droit n’en décolèrent pas. Soixante-quinze ans après leur disparition, les voilà donc, l’écrivain avait dit vrai : deux valises pleines à craquer, 6 000 feuillets (mettons 2 000 pages), certains encore attachés avec des pinces à linge, des pages inédites du Voyage, la fin de Casse-pipe, le manuscrit perdu de Mort à crédit, trois romans inédits, dont Londres, où le narrateur alter ego évoque sa liaison avecune infirmière anglaise et une fille qu’il aurait eue avec elle… Sans doute l’une des plus grandes découvertes artistiques des cent dernières années. On n’en a pas encore fini avec Céline. Ça l’aurait fait bien rigoler. — C.K.G.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s