042949.jpg
Ce film est, disait un défunt site d’aficionados des séries B à Z, « un festival de confusion autour d’une histoire sans justification, avec des dizaines de personnages, qui revient en dernière analyse à deux paires de jambes et [deux paires de] seins se balançant dans un uniforme de prison, dévalant les collines et divertissant le public ».
Tout est dit.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s