006677

044116
A forceful and startling film that deserves a strong cult following, and that deals responsibly with drug themes without being a pretentious counter-culture odyssey. Whilst Pacino certainly owes the film a heavy debt, Kitty Winn and Jerry Schatzberg deserve equal credit, and their eventual fading into obscurity is as big a shame as Helen and Bobby’s slow degradation. — RAPHAEL POUR-HASHEMI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s