006858

044171
Ultimately, Lemmon’s performance is what makes The China Syndrome work: The script contains its share of technical jargon and clunky exposition, but his subtle transformation from complacency to anger to panic tells the story in raw emotional terms. The China Syndrome is ultimately a story about how the potential for human error can trump science and reason, and few actors have ever been as unmistakably human as Lemmon. — NATHAN RABIN

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s