007198

044352
Made with deep personal motives, [Tavernier’s movie] examines the dilemma of unenforceable drug laws in a time of unacceptable and rising drug abuse. [It] offers not easy answers but a penetrating examination of the human issues involved. The « drug movie » has become a Hollywood genre, all about guns and chases and ironic dialog, all completely missing the point. L.627 looks at drugs with accuracy, sadness and anger. — Roger Ebert

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s