008174

044868.jpg
Un film plus centré sur la psychologie que sur les batailles. Un film porté par un James Mason phénoménal. Un film qui dérangea un peu, sans doute parce que Rommel fut (peut-être et/ou à peine) moins odieux que les autres cadors nazis.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s