008954

045153
Spectacular, underrated oater ― one of the best from the 1950s (…). Shot on location, Westward the Women works not only as a tense, grim story of pioneer survival during an arduous, deadly wagon train run, but also as an arresting twist on the traditionally male-dominated Western genre. — Paul Mavis*
o O o
Ce qui est très intéressant, c’est la manière dont Wellman traite les différents personnages de femmes. Pour une fois, il n’y a pas de blague salace, il n’y a pas de regard condescendant. Toutes ces femmes sont filmées comme le sont habituellement les hommes dans le western. C’est ce que Wellman a voulu imposer et c’est ce qu’il réussit tout au long du film (…). Le regard est incroyablement progressiste. — Bertrand Tavernier*

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s