009230

045243.jpg
Selon le Journal (1966-1974) de Manchette, il fut question de faire du roman Ô dingos, ô châteaux ! un film de Jean Herman, puis un Mocky, avant que Boisset ne s’y colle, même si Boisset s’intéressa d’abord à Nada, finalement tourné par Chabrol. Rien n’est simple, mais deux grands bouquins ont donné deux bons films.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s