010398

045621
Le portrait d’une société française qui au sortir de la guerre cherche à établir de nouvelles bases, où la question de la peine de mort est posée, et [un] Delon moins unidimensionnel qu’à l’accoutumée, entretenant une forme de respect et de fascination pour son adversaire, au point de le suivre jusqu’au pied de la guillotine. – Ecran large

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s