This movie is a routine exercise in stunt choreography, with more valleys than peaks, and not enough tension to keep the viewer engaged for the full 143-minute length. U.S. Marshals is workmanlike, and that makes it, at best, a marginal choice for theatrical viewing. — James Berardinelli

Perfectly watchable, though unmemorable (…). Nothing quite comes to life; it’s just the sum of its parts. — Jeffrey M. Anderson

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s