027942

« Opéra 3″… Un coup dur, la mort de Kourlov. Notre agent nous apportait certainement des informations importantes. Ceux d’en face le savaient, c’est pour ça qu’ils ont agi si vite et si efficacement. Restait ce mystérieux message. Comment l’interpréter ? Je me cassais la tête. « Opéra 3″…

Trois histoires d’espionnage bancales, trois réalisateurs ayant choisi des tons différents et donc un ensemble incohérent pour cette énième jamesbonderie commerciale — façade impressionnante, mais pas grand chose en magasin, sinon de petits plaisirs : les multiples boulettes scénaristiques, un Bourvil goguenard en antihéros de la barbouzerie ou cette pin up qui utilise un talon aiguille pour communiquer en morse. Toujours ça de pris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s