Beneath the crisp one-liners and farcical encounters, there’s an appealingly melancholic core to the film. Female camaraderie is cherished, the desirability of marriage and coupledom is questioned, and middle-aged disappointment ruefully acknowledged.Tom Dawson

— C’est bizarre, la vie… Si tu y penses, ça te déchire le coeur… mais si tu la traverses en zigzaguant… c’est plutôt comique.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s