Trop long, souvent prévisible et volontiers lourdingue, ce truc vaut néanmoins un coup d’oeil (en accéléré, par exemple) pour ses merveilleux acteurs. Par voie de conséquence, la dénommée Deborah Aquila, qui s’est chargée du casting, mérite une médaille elle aussi.

It’s a good movie to curl up with on the couch with a glass bowl of microwave popcorn. There’s nothing wrong with that, but Raimi‘s name on the film makes us think that it should have been more. A lot more. — Jeffrey M. Anderson

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s