— Dans la dernière production américaine, il y a une heure vingt-huit de sexe pour une heure trente de film.
— Et les deux minutes qui restent ?
— Psychologie !

On peut toujours regretter l’aspect moralisateur d’une fin très bourgeoise, mais la principale qualité du film se trouve dans l’affrontement complexe entre l’idéalisme romantique et le pragmatisme que nous impose les contingences sociales et économiques.Virgile Dumez

Mignon, gentil et bancal. — Alligator

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s