Si la distribution est impressionnante, l’intrigue — tirée d’un Ross MacDonald — est fort classique, peu surprenante et puis tout ça a été filmé sans talent excessif. Heureusement, les dialogues sont caustiques, les protagonistes sont désabusés et Paul Newman est nickel chrome. L’ensemble fonctionne donc grosso modo.

Harper is recommended for those who love detective movies, 1960s swinging movies, or Paul Newman. — Robert Lindsey

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s