I don’t know about you, but it always makes me sore when I see those war pictures. All about flying leathernecks and submarine patrols and frogmen and guerillas in the Philippines. What gets me is that there never was a movie about prisoners of war. Now, my name is Clarence Harvey Cook. They call me Cookie. I was shot down over Magdeborg, Germany, back in ’43. I spent two and a half years in Stalag 17.

Un chouette mélange de ressorts dramatiques et de moments gentiment comiques. Les premiers ne démolissent jamais les seconds, car le tout fut tricoté avec soin par ce diable de Billy Wilder (avec la complicité active d’Otto Preminger, qui joue très convenablement le rôle du commandant de la taule). De la belle ouvrage, quoi.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s