Ce film qui lorgne vers la BD fut jugé « malsain » par Le Figaro parce qu’il posait une pertinente question de société — celle du flicage vidéo — tout en fustigeant la franchouillardise et le repli sur soi à coups de provocs potaches. C’était en 1988 et c’était intéressant ; aujourd’hui, le flicage vidéo est partout, la franchouillardise et Le Figaro sont toujours là. Pas Juliet Berto, hélas, dont ce fut le dernier film.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s