Bien que basé sur un postulat douteux et formellement discutable, ce documentaire de 1998 demeure une formidable occasion de ricaner aux dépens d’une brochette de guignols médiatiques parisiens de l’époque (certains sont toujours là, sans surprise). Certains mentent, d’autres se mentent. Pire encore, la plupart sont insignifiants et semblent interchangeables.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s