Alors, on reprend l’assassinat de JFK et on en fait un truc qui va à donf : on ajoute une grosse bombe (ce serait mièvre, autrement) et on montre comment différents personnages ont vécu les quelques minutes précédentes. C’est pas très malin, ça a déjà été fait, l’empilage coince vite, les incohérences se multiplient et la fin est particulièrement con, mais c’est réussi : le but était d’aller vite, pas d’aller loin.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s