Ceci est l’histoire d’un échec. De mon échec. Et du fait que tout ce qui est bien n’a rien à voir avec moi. Il paraît que lorsque l’on meurt, notre vie se résume à quelques brefs instants. Et que lorsque l’on rend son dernier souffle, on s’aperçoit qu’il n’y a que très peu de choses qui soient vraiment importantes. Et que tout ce qui ne l’est pas est voué au néant.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s