Une fresque hollywoodienne de plus : bastons spectaculaires sur fond de paysages superbes, romance délicate et nobles sentiments. On pourrait ricaner, mais tout ça est plutôt conforme au bouquin. Et puis les comédiens sont tellement justes et le crescendo final tellement maîtrisé qu’on se fout un peu, en fait, que ce soit conventionnel.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s