Eh bien, autant commencer par le commencement… Une belle matinée de printemps, le train entra en gare de Castletown avec trois heures de retard, comme d’habitude. Et il en descendit. Il n’avait pas tellement l’air d’un touriste américain. Pas même un appareil photographique, et, ce qui est pire, pas la moindre canne à pêche.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s