Le méchant flic fait chanter le gentil hippie. C’est moche. Ce qui l’est moins, c’est que cette série B enterrée pendant une trentaine d’années est aussi un fameux documentaire sur la fin du rêve hippie et la dissipation des volutes sur la côte Ouest. Tout allait changer bien vite…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s