A la lecture de l’album, on est sidéré par le cynisme des autorités françaises dans ces affaires. Car si derrière le burlesque de ces employés d’Amesys qui ne prennent pas les mesures minimales pour éviter de divulguer des données sensibles, se cache le drame des centaines de victimes de la répression d’état lors du printemps arabe, la démocratie s’effaçant allègrement derrière la Realpolitik et le commerce. — Denis Marc

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s