Les vieux tromblons en ont encore dans le chargeur. Leur complicité est l’unique atout de ce choc de légendes qui produit ici quelques étincelles, à défaut du feu d’artifice espéré. Car la puissance toxique de cette fable désolante est atténuée par la gaucherie de la mise en scène [et] ce semblant de scénario mal fagoté.la presse

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s