Despite the title, there’s little here Shakespeare would recognise, with the star-crossed romance a long time coming (…). Cross-cutting between the life-styles of rich and poor (or of whites and blacks), Serreau makes her points implicitly, but also fashions a surprisingly generous, romantic movie in which everyone has the right to follow his or her heart. Spirited performances and some fine blues on the soundtrack help to make this warm comedy a real pleasure. — TimeOut

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s