Needless to say, Heston wins it by breaking the Apache’s neck. Let’s be quick about it. It is neither a pretty nor a captivating film. Mr. Heston makes an unappealing hero and Jack Palance makes a dour Apache brave. Katy Jurado is slinky and sultry as an Apache fifth column at the cavalry post and Brian Keith is conventionally rakish as the captain of the cavalry troop. The scenery is occasionally pretty. That’s about all that can be said. Bosley Crowther, 1953.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s