Ce film a été écrit à partir des ressources numériques baptisées Holocaust Denial on Trial, qui compilent les archives du procès retentissant qui opposa, en 2000, l’Américaine Deborah Lipstadt, professeure d’histoire et de littérature juives modernes (…) et ­David Irving. Ecrivain à succès spécialisé dans la seconde guerre mondiale, historien amateur, auteur de livres de plus en plus contestés, David Irving sombre dans le ­révisionnisme pur et dur à partir des années 1980. Discrédité par l’historienne, il finit par la poursuivre, ainsi que son éditeur britannique, Penguin Books, pour « diffamation », en espérant se ­racheter, sinon une vertu, du moins une réputation auprès des tribunaux britanniques, où la loi contraint l’accusé de faire la preuve de son innocence (…) Belle matière, en un mot, pour un film de prétoire, à la réalisation duquel s’installe Mick Jackson (…) Un film « qui fait le boulot ». Jacques Mandelbaum

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s