Récit de voyage. Olivia Burton revient en Algérie démêler l’histoire pied-noir de sa famille. Porté par le dessin de Mahi Grand, L’Algérie, c’est beau comme l’Amérique invite à faire table rase d’un passé révolu et à sauter à pieds joints dans le présent et l’avenir (…) Déçue par la réalité de l’histoire de sa famille, Olivia trouve en Algérie ce qu’elle n’était pas venue chercher, un pays magnifique et des rencontres. Une voie pour se réconcilier avec cette terre chérie, désirée, son Amérique à elle. — Lucie Servin

Entre roman graphique (joliment illustré), voyage thérapeutique et découverte d’un pays réel, Burton tisse de nouveaux liens entre la France et l’Algérie, entre le passé et le présent. Avec des moments très drôles, et d’autres très émouvants. Une façon douce et efficace de terminer enfin la guerre.Pierre Daum

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s