Le film est né d’une rage, d’une colère. C’est-à-dire contre toute forme d’intolérance, qu’elle soit d’ordre racial ou sexuel. Disons que je ne supportais pas l’espèce d’intolérance que je constatais dans un cercle d’amis vis-à-vis de l’homosexualité. Bien que je ne sois pas homosexuel, je trouvais très déplaisant la façon dont certaines personnes parlaient de cela et je trouvais que cela s’assimilait au racisme. C’est une chose qui m’avait fait du mal, alors que je n’étais pas directement concerné. — Claude Miller, 1986.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s