Un récit graphique d’une rare intensité. Depuis les ruelles jusqu’aux sommets des toits percent les paysages chaleureux du petit port soutenus par le crayonné vif du dessinateur. Dans la course d’un enfant défilent les milles visages de l’Afrique à la manière des carnets de voyages, croquis à l’aquarelle rehaussés à l’encre de Chine (…) Le dessin saute entre les cases, rythme la fuite en avant du jeune Naïm, une enfant espiègle et insubordonné, qui se jette à la mer pour échapper à son frère et à l’école coranique. Le grand plongeon pour cet abonné à l’école buissonnière livré par le destin à l’école de la vie (…) Un hymne à la liberté et à l’aventure. — Lucie Servin

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s