Il était le dernier à monter dans l’avion qui devait quitter Tempelhof à destination de l’aéroport de Cologne-Bonn.
Arrivé en retard, il commença par s’énerver, en transpirant à grosses gouttes, parce qu’il ne retrouvait pas son billet ; en définitive, il le découvrit dans une poche intérieure de son veston.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s