Préparer méticuleusement une entreprise de chantage en oubliant d’étudier la psychologie de la victime pressentie peut mener à un échec cuisant. C’est la principale leçon de ces trois cents pages qui se lisent à fond la gomme et viennent de faire l’objet d’une réédition très justifiée.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s