Son visage, avec son sourire timide et enfantin avait cet air absent qui m’apprit qu’elle croyait aux soucoupes volantes, au riz macrobiotique et aux effets humanitaires de l’herbe et de l’acide […]. A parler franc, elle ne m’intéressait pas plus que ça.

Interview de l’auteur ici.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s