Lorsque la police découvre les corps, l’ignominie du crime crée une véritable commotion aux États-Unis et en particulier au sein de la communauté tricotée serrée d’où sont originaires les victimes. S’en suit une véritable chasse pour retrouver les meurtriers (…) Parce qu’ils ont des goûts musicaux particuliers ou qu’ils s’habillent en gothique, Damien Echols, Jason Baldwin et Jessie Misskelley Jr., suspectés de satanisme, seront jugés coupables. Ils passeront 17 ans en prison avant que la Cour suprême de l’Arkansas exige finalement leur libération. «Encore aujourd’hui, on ne sait pas qui sont les véritables criminels. Une simple recherche sur internet et vous verrez que cette affaire qui fascine toujours des milliers de personnes est incroyablement bien documentée. Pourtant, le mystère reste entier» (…) Selon Egoyan, son film qui met en scène Reese Witherspoon et Colin Firth dans les rôles-titres est une fiction et n’a donc pas vocation à donner de réponse. Comme d’habitude dans les œuvres du réalisateur, l’important, c’est ce qu’il y a autour. «Tout y est kafkaïen. Il existe de nombreuses pistes, néanmoins rien de tout cela ne nous rapproche davantage de la vérité. Les circonstances du crime sont presque paranormales, comme si quelque chose, impossible à identifier, avait méticuleusement posé dans le marécage les corps de ces enfants», poursuit-il. Sans vérité que reste-t-il de cette histoire? «Le désespoir évidemment, répond Egoyan. La plupart de mes films possèdent une fin, autant de conclusion permettant certaines réponses. Toutefois, Nœud du diable demeure sans espoir. C’est une œuvre désespérante. Rien n’est aussi captivant que ce genre de récit qui en dit au fond beaucoup sur nos actes».Ismaël Houdassine, 2014.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s