Jennifer 8 may be a thinking man’s thriller but it is only half a terrific thriller – the film’s first half – with some powerful set pieces like the finding of a body on the city dump. But, after the first half of the film, the yarn careers wildly off the rails and the film becomes a contrived and decidedly frustrating experience. However, it helps a lot that there are rousing tough-guy performances. — Derek Winnert

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s