Où un coupeur de têtes, un de ces mecs qui tournent dans les grandes boîtes pour baratiner et dégraisser, développe de front charme et cynisme avec un aplomb en béton armé jusqu’à ce que ledit béton se fissure à peine, puis davantage. Le film est habile, pas manichéen, bien foutu et bien joué. Ça fait du bien.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s