Vieilles ficelles et clichés lourdingues. Alors les gars, on fait un buddy movie avec deux flics, un Noir et un Blanc, le banlieusard sympa-père célibataire-tolérant-modeste, le bourgeois cynique-prétentieux-raciste-obsédé. On les fait bosser ensemble, ils s’engueulent pendant tout le film, ils s’embrassent sur la bouche à la fin. On invoque la violence sociale et l’abandon des banlieues, Eddie Murphy à Beverly Hills et le Belmondo du Professionnel. On décolle jamais.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s