Film noir fort en gueule, porté par une mise en scène énergique, des acteurs hyper bons et un ancrage puissant dans la réalité du pays (…) Le cinéaste s’intéresse autant à la personnalité des deux policiers qu’à la traque : l’un est cérébral, bègue, un peu zarbi, l’autre est colérique, impulsif et violent, les deux semblant incarner une version du machisme espagnol, mais aussi une société en plein chaos où les flics semblent devenir (presque) aussi tarés que les serial-killers. — Serge Kaganski

1 Comment

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s