Dans la longue et prolifique carrière d’Henry Hathaway, ce film d’aventures solide ne jouit pas d’une excellente réputation. On peut le trouver un rien emphatique, trop long, entaché de stéréotypes voyants. Et c’est vrai. Pourtant, à bien des égards, La cité disparue témoigne de divers savoir-faire impressionnants, qui dans le Hollywood classique finissant, font preuve d’une belle rigueur et d’une belle vivacité (…) Le soin apporté à la photo et les péripéties suffisent largement à ce que La cité disparue soit indispensable aux amateurs d’œuvres à l’ancienne, dans lesquelles on sent constamment la patte d’artisans brillants. — François Bonini

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s