Air America comes on like a noisy, overproduced sitcom pilot as it details the zany exploits of kooky flyboys ferrying contraband in Laos during the Vietnam War, circa 1969 (…) Despite occasional stabs at relevance, [the movie] is careful not to push too hard or delve too deeply into any of the implications, political or moral, of its plot. — TV Guide, 1990.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s