Toutes les sales histoires industrielles mériteraient un bon film, pédagogique et humain, avec une salutaire mise en lumière des mécanismes, du cynisme, des compromissions qui les rendent possibles. Peu des films dédiés à ces sales histoires atteignent leur but. Ô bonheur, la sinistre affaire du Mediator aura été traitée décemment, avec des acteurs épatants au service d’une réalisatrice inspirée.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s