Quelques scories, mais bravo : voici une comédie française ni trop niaise ni trop pâlotte, un film qui évoque la discrimination positive, le quotidien de nos Arabes ou le cynisme des vieux universitaires sans sonner faux et sans convoquer la facilité. Peu importe que deux-trois scènes soient moins abouties que l’ensemble. Choukran bezef.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s