Un film totalement loufoque et iconoclaste qui mélange allègrement les mythes de notre enfance en un cocktail épicé et délirant. Blanche-Neige est une obsédée sexuelle… Saint Joseph rencontre les trois petits cochons… Le Petit Chaperon rouge tire sur une petite cheville pour que « cherre » une petite bobine, etc. Tout est à l’avenant : calembours, anachronismes, jeux de mots, non-sens. On se croirait dans une BD de Gotlib (…) Pas toujours du meilleur goût, mais c’est souvent très drôle. — Claude Bouniq-Mercier

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s