A pretty average movie, enlivened by a typically energetic performance from Douglas. Martinelli is sexy in the role of Onahti, and makes a memorable entrance on her Hollywood debut. The Indian Fighter also marked an early big screen appearance from Matthau in a bad guy role. In fact the cast is the only really memorable aspect of the movie which, while painless to watch, will quickly fade from the viewer’s memory. — Richard Cross

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s