Quite a good film, on its own terms. And for moviegoers with an antipathy to AIDS but an enthusiasm for stars like Tom Hanks and Denzel Washington, it may help to broaden understanding of the disease. It’s a ground-breaker like Guess Who’s Coming to Dinner (1967), the first major film about an interracial romance; it uses the chemistry of popular stars in a reliable genre to sidestep what looks like controversy. — Roger Ebert

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s