Lutz ne propose pas ce portrait pour rire de son sujet loser-crooner à crinière blanche, mais il se propose de rire avec lui des aléas de la vie, du show-biz et des médias. Il prend au sérieux son personnage, c’est-à-dire lui-même, présent presque à chaque plan, et le résultat n’a rien d’une farce. — Guillaume Tion

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s