Des idées mais pas vraiment d’histoire, une critique de la modernité comme de la nostalgie, des questions autour du couple, une recherche de la grossièreté qui frôle le vulgaire, quelques scènes justes mais un tout bavard et parisien, un peu fatigant.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s